logo-inprecor

Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale

 

Communiqué

N° 676 juillet 2020 *

SRI LANKA

Déclaration de la Quatrième Internationale sur les prochaines élections au Sri Lanka

Cf. aussi : [Sri Lanka] [Quatrième Internationale]

Bureau exécutif de la IVe Internationale

Lors des prochaines élections sri-lankaises, le 5 août 2020, Vikramabahu Karunaratne, dit « Bahu », secrétaire général du NSSP, sera candidat du Parti national uni (UNP) dans la circonscription de Kalutara. Il soutient ainsi Ranil Wickremesinghe, ancien Premier ministre et leader de l’UNP. Il est clair que l’UNP est un parti bourgeois, un parti de droite et traditionnellement l’un des partis au pouvoir au Sri Lanka.

Ce qu’il se passe au Sri-Lanka

  • Population : 70 % de bouddhistes, 13 % d’hindous, 10 % de musulmans, 7 % de chrétiens (tamouls et cinghalais). La minorité tamoule est au nord du pays.

  • La déforestation réduit l'habitat des éléphants
  • Le Sri Lanka est un maillon important pour la Chine dans son projet de “nouvelle route de la soie”. Elle y construit deux ports.
  • En 2019, le jour de Pâques, des attaques terroristes djihadiste contre des églises catholiques et des hôtels font 269 morts.
  • Le 16 novembre 2019, élection d’un membre du clan de la famille Rajapaksa, Gotabaya, à la présidentielle (52 %). De retour à la tête du pays, cette puissante famille ultranationaliste cinghalaise bouddhiste de propriétaires terriens a établi un système clanique avec le soutien du patronat. Sa base électorale est la majorité cinghalaise.
  • Le 8 juin 2020, répression policière dans le centre de Colombo lors d’une manifestation organisée par le Frontline Socialist Party (FSP) devant l’ambassade étatsunienne pour protester contre l’assassinat de George Floyd.
  • Le 5 août, élections générales. Vikramabahu Karunaratne, dit « Bahu », secrétaire général du NSSP (l’une des deux organisations sri-lankaises associées à la Quatrième Internationale), est candidat du Parti national uni (UNP) dans la circonscription de Kalutara. L’UNP est un parti bourgeois de droite traditionnellement au pouvoir au Sri Lanka

Le NSSP est l’une des deux organisations sri-lankaises associées à la IVe Internationale.

Une candidature sur la liste électorale d’un parti comme l’UNP est en contradiction flagrante avec les principes de la IVe Internationale. Nous ne pouvons pas accepter l’explication du NSSP selon laquelle la candidature de « Bahu » est un exemple de « front unique » avec les sociaux-démocrates. Car l’UNP n’est pas un parti social-démocrate. Il s’agit d’un parti bourgeois, d’un parti de classe, capitaliste, membre à part entière de l’Union internationale des démocrates, où il siège aux côtés des Républicains des États-Unis, des Conservateurs britanniques et du BJP indien de Narendra Modi.

Nous appelons les forces progressistes du Sri Lanka à ne pas soutenir l’UNP, ni le SLPP ou tout autre parti bourgeois, mais à renforcer les organisations sociales et politiques de la classe ouvrière et du socialisme.

30 juin 2020