8 internautes connectés actuellement.

  

   Par sujets   Par numéros   Rouge de A à Z

rouge

Mardi 7 février 2023.

Qui sommes-nous ?

inprecor

NPA

Photothèque Rouge

critique communiste


Lien à utiliser pour référencer cet article : http://www.rouge-hebdo.fr/article-rouge?id=7832

Une de Rouge

Lire aussi

Les essais de la semaine

Tant pis si la lutte est cruelle, volontaires internationaux contre Franco

Rouge2247, 10/04/2008

Stéfanie Prezioso, Jean Batou, Ami-Jacques Rapin, Syllepse, 560 pages, 30 euros.

À travers la littérature (Hemingway, Malraux) ou le cinéma (Ken Loach), les volontaires internationaux contre Franco, et notamment les Brigades internationales, ont accédé aux hommages de l’art. L’ouvrage qui leur est consacré permet de les réinscrire dans une profondeur historique et de comprendre qui étaient ces hommes et ces femmes, quelle était leur action et leur origines, nationales comme sociologiques. Le livre est issu d’un colloque, organisé en 1997, à l’université de Lausanne, qui a rassemblé les plus éminents spécialistes de la question. Il l’aborde à la fois sous l’angle de la politique du Komintern, mais aussi sous l’angle des volontaires étrangers qui ont participé à la guerre en dehors des Brigades internationales. Les différents groupes de volontaires sont étudiés spécifiquement, en fonction de leur continent d’origine, et la contribution des émigrés de l’Europe des dictatures et du Japon est étudiée en tant que telle. Les biographies de personnages particuliers (japonais, indonésiens, afro-américains, français…) permettent de toucher au plus près leurs parcours étonnants. Il s’agit au final non pas de livrer une histoire héroïque de ce qui fut un des épisodes les plus accomplis de l’internationalisme, mais de comprendre les mécanismes d’engagement de ces volontaires, sans hésiter à affronter les contradictions et les conflits qui ont pu les déchirer. L’ouvrage est réussi et mèle de manière très intéressante, la volonté de « déconstruire le mythe » tout en s’assignant la tâche de « ne pas oublier ».

Sylvain Pattieu

Rouge2247, 10/04/2008

© Rouge, hebdomadaire de la LCR | Contact | Votre avis | RSS | Réalisation Orta