11 internautes connectés actuellement.

  

   Par sujets   Par numéros   Rouge de A à Z

rouge

Mercredi 14 avril 2021.

Qui sommes-nous ?

inprecor

NPA

Photothèque Rouge

critique communiste


Lien à utiliser pour référencer cet article : http://www.rouge-hebdo.fr/article-rouge?id=9292

Une de Rouge

Lire aussi

Controverse / Rétroviseur

40 ans de Rouge

Rouge2286, 12/02/2009

Une de <i>Rouge</i>, 18 septembre 1968

Une de Rouge, 18 septembre 1968

Rouge, c’est 40 ans d’une histoire qui a commencé après la dissolution de la JCR par le gouvernement, en juin 1968. En septembre de la même année, les militants « dissous » de la Jeunesse communiste révolutionnaire (JCR) et du Parti communiste internationaliste (PCI, section française de la IVe Internationale) se regroupent dans des « Cercles rouges », avant de lancer une nouvelle organisation. Leur outil de construction ? Rouge, « hebdomadaire d’action communiste », qui aidera à créer, en avril 1969, la Ligue communiste. Lorsqu’en juin 1973, la Ligue est de nouveau dissoute, l’hebdomadaire pourra continuer à paraître et sera soutenu par l’« Association des diffuseurs de Rouge », embryon de la future LCR.

Deux ans plus tard, la direction de la Ligue a le sentiment que la gauche unie peut gagner les élections de 1978 et qu’il serait bien de transformer l’hebdomadaire en quotidien… Une fois de plus, l’audace et le culot l’emportent. La Ligue fait appel à toutes les compétences. Un local est loué à Montreuil et une imprimerie rotative d’occasion, achetée en Angleterre, arrive en pièces détachées. Des militants sont formés à toute vitesse, aussi bien au journalisme qu’à la marche de l’imprimerie. En octobre 1975, une fête, organisée à la Villette avec des artistes connus pour récolter de l’argent, réunit près de 50 000 participants. Et ainsi, pendant trois ans, avant de sombrer sous les dettes… Une trentaine de « journalistes » va sortir Rouge quotidien, vendu à près de 10 000 exemplaires. Quel exploit et quelle joie de voir son quotidien préféré tous les matins dans les kiosques ! Quelle école aussi pour une série de militants, devenus par la suite des figures médiatiques : Edwy Plenel, Danièle Ohayon, Georges Marion, Denis Pingaud, Patrick Roger ou Patrick Rotman. Pour ne citer qu’eux…

Il a fallu arrêter, en 1978, mais la fièvre nous a repris pendant le Forum social de Saint-Denis, en 2003 : un quotidien durant quatre jours…Ça aussi, il fallait le faire ! Aujourd’hui, Rouge disparaît, en emportant un peu de nostalgie, mais en apportant aussi beaucoup d’enthousiasme, parce qu’il aura contribué, dans son domaine, à la création du NPA. Vivement le nouvel hebdo ! 

Alain Krivine

Rouge2286, 12/02/2009

© Rouge, hebdomadaire de la LCR | Contact | Votre avis | RSS | Réalisation Orta