13 internautes connectés actuellement.

  

   Par sujets   Par numéros   Rouge de A à Z

rouge

Mercredi 14 avril 2021.

Qui sommes-nous ?

inprecor

NPA

Photothèque Rouge

critique communiste


Lien à utiliser pour référencer cet article : http://www.rouge-hebdo.fr/article-rouge?id=9316

Une de Rouge

Vite dit

Thierry Martin, Rwanda, sondages Sarkozy, Suisse, Nice, CHI Poissy, Grèce, Australie

Rouge2286, 12/02/2009

PROCÈS. Thierry Martin a été condamné à 200 euros d’amende avec sursis et un euro d’amende pour « violences » contre le proviseur du lycée Fresnel du fait de son soutien à la mobilisation des lycéens de Bernay contre le CPE. Cette peine est très en-deçà des réquisitions du procureur, ce qui montre la vacuité du dossier et l’efficacité de la campagne menée pour la relaxe de Thierry. Mais n’oublions pas que, pour des faits similaires, de nombreux militants du mouvement social sont lourdement condamnés.

INTIMIDATION. Depuis de nombreuses années, des enquêtes indépendantes rassemblent les preuves de l’implication française dans le génocide des Tutsis du Rwanda. Emmanuel Cattié, membre de la commission citoyenne, a vu les officiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) débarquer chez lui et le forcer à supprimer une note du colonel Poncet, sous prétexte qu’elle était classée « confidentiel défense ». Cette note confirme que les militaires français avaient reçu l’ordre de n’évacuer que des non-Rwandais – les soldats français n’intervenaient pas pour empêcher les massacres qui se déroulaient sous leurs yeux – et révèle que des consignes avaient été données pour écarter les journalistes. Cette note, qui renseigne sur les agissements de l’armée française au Rwanda, peut être téléchargée sur les sites : http://izuba.info, http://www.mediaalternative.fr et http://survie.org.

PAS CONTENTS. Le sondage paru dans Le Parisien de samedi 7 février, selon lequel 52 % des Français n’ont pas été convaincus par la prestation de Sarkozy, retransmise par trois chaînes de télévision, déplaît fortement à l’UMP, qui a décidé de saisir la commission des sondages. Le parti croupion au service de Nicolas Ier, empereur des nantis, va-t-il faire de même pour le sondage à paraître dans Le Point, qui indique une chute de 9 % de la popularité du chef de l’État (36 %), score le plus bas depuis son élection ? Si oui, ladite commission va avoir du travail dans les mois qui viennent…

OUF ! Le parti nationaliste populiste suisse de Christof Blocher s’est ramassé une claque lors du vote d’un référendum dont il était à l’initiative et qui visait à empêcher l’extension de la libre circulation aux ressortissants de la Roumanie et de la Bulgarie. Près de 60 % des électeurs s’y sont opposés.

VICTOIRE. À Nice, les mécanos de la SNCF ont obtenu gain de cause, après 59 jours de lutte, et une décision de justice qui confirmait le caractère tout à fait licite de la grève, qui alternait « temps faibles » et « temps forts » (grève de 59 minutes à la prise de service et grève de 24 heures). Ils ont obtenu la création de deux écoles de formation pour 24 futurs mécanos, recrutés dans « le bassin d’emploi local », le renfort immédiat de treize mécanos détachés et la réouverture d’un foyer.

POISSY. La grève partie des urgences et de la réanimation se poursuit et touche maintenant plusieurs autres services du CHI de Poissy (Yvelines, plus de 4 000 salariés). Les revendications portent notamment sur l’organisation du temps de travail, le temps de transmission et celui de la pause. La direction de l’hôpital cherche à diminuer la pause pour obéir aux impératifs gestionnaires, dans un contexte de pénurie chronique de personnel. Le mouvement est bien compris par le public – la vente de gâteaux en soutien à la grève est là pour en témoigner –, alors que la direction fait la sourde oreille.

GRÈCE. Pas une semaine en Grèce sans grosse mobilisation : paysans bloquant par milliers les routes pour obtenir de meilleurs prix pour leurs productions, manifestations en soutien à K. Kouneva, agressée au vitriol parce que femme, syndicaliste et immigrée… Se pose donc de plus en plus la question de l’alternative politique ! En deux semaines, au Sporting, vieille salle athénienne de matchs et de rendez-vous politiques, trois meetings ont réuni des milliers de personnes: celui du KKE (PC grec), de Syriza (coalition anticapitaliste) et, enfin, celui appelé par dix organisations révolutionnaires qui ont réussi à surmonter le sectarisme qui les opposait et qui ont décidé de poursuivre cette dynamique de regroupement.

INCENDIES. L’Australie est touchée par des incendies d’une ampleur inégalée. Ils ont déjà fait 173 victimes. Les autorités accusent les pyromanes d’en être responsables. Du côté des experts, le son de cloche est tout autre : pour eux, c’est le réchauffement climatique qui explique l’ampleur de ces incendies. Gary Morgan, responsable du centre de recherche Bushfire Cooperative de Sydney, estime que « le réchauffement, le climat et la sécheresse modifient la nature, la férocité et la durée des feux de brousse ».

Rouge2286, 12/02/2009

© Rouge, hebdomadaire de la LCR | Contact | Votre avis | RSS | Réalisation Orta