logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

22 articles trouvés.

1 . ÉTATS-UNIS

Une république de droite ?

Sharon Smith décembre 2004 n°500

Sharon Smith est rédactrice en chef du Socialist Worker, hebdomadaire de l’Organisation socialiste internationale (ISO). Nous traduisons cet article du Socialist Worker du 5 novembre 2004.

2 . LECTURES

Jean Kanapa, le Gêneur

Jean-Michel Krivine décembre 2004 n°500

Michel Boujut, Le fanatique qu’il faut être — L’énigme Kanapa, Flammarion, Paris 2004 (prix : 18,00 € , en vente à la Librairie La Brèche, 27 Rue Taine, 75012 Paris, métro Daumesnil).

3 . ÉTATS-UNIS

Sacrée Amérique… sacrée !

David Finkel décembre 2004 n°500

David Finkel est rédacteur en chef de la revue bimestrielle Against the Current, publiée par l’organisation socialiste états-unienne Solidarity www.soldarity-us.org

4 . ÉTATS-UNIS

La campagne Nader-Camejo face à " N’importe qui Sauf Bush "

Todd Chretien décembre 2004 n°500

Todd Chretien est rédacteur de l’hebdomadaire Socialist Worker, publié par l’Organisation socialiste internationale (ISO). Nous traduisons cet article du Socialist Worker du 12 novembre 2004.

5 . AUTRICHE

Difficile naissance de Linke

Hermann Dworczak décembre 2004 n°500

6 . AUTRICHE

Les syndicats (ÖGB) demandent un référendum sur le traité constitutionnel

H.D. décembre 2004 n°500

Politique

Congrès Marx international

Eustache Kouvélakis décembre 2004 n°500

Politique

Conférence Internationale Karl Marx, Naples

Marcello Musto décembre 2004 n°500

9 . BRÉSIL

La consolidation du " nouveau PT "

Palavra Crusada décembre 2004 n°500

Palavra Crusada est un site web d’analyses et d’information au service de la gauche socialiste brésilienne www.palavracruzada.cjb.net . Nous reproduisons ici l’article paru dans son "Boletim" n° 3 du 10 novembre 2004

10 . BRÉSIL

Les urnes indiquent les tâches du PT

Démocratie Socialiste décembre 2004 n°500

Nous reproduisons ici l’éditorial du mensuel Democracia Socialista n° 8 de novembre-décembre 2004, disponible sur son site web www.democraciasocialista.org.br , publié par la Tendance démocratie socialiste du Parti des travailleurs (PT), qui regroupe au sein de ce parti ses militants qui s’identifient à la IVe Internationale.

11 . BRÉSIL

Raul Pont critique le gouvernement Lula

décembre 2004 n°500

Ancien maire de Porto Alegre (1996-2000) et théoricien du budget participatif, Raul Pont était une nouvelle fois candidat du Parti des travailleurs à la mairie de Porto Alegre. Il faisait face à José Fogaça, candidat du Parti populaire socialiste (ex-PC brésilien, viré au social-libéralisme) soutenu par l’ensemble de la droite. Il a été battu, n’obtenant que 46,68 % des voix au second tour. Le PT a ainsi perdu une de ses villes phares, qu’il dirigeait depuis seize ans. Nous publions ci-dessous ses prises de position telles qu’elles ont été rapportées par la presse brésilienne.

12 . BRÉSIL

Fortaleza : la campagne qui a parié sur le militantisme. Entretien avec Luizianne Lins

décembre 2004 n°500

Élue mairesse de Fortaleza, une ville de près de deux millions d’habitants, capitale de l’État de Ceará (Nord-Est du Brésil), Luizianne Lins, militante de la Tendance Démocratie Socialiste du Parti des travailleurs (PT), choisie par les militant locaux du PT pour être candidate à ce poste, a dû affronter au premier tour Inácio Arruda, un candidat du Parti communiste du Brésil (1) qui bénéficiait du soutien de la majorité de la direction nationale du PT. Le PT de Fortaleza a même dû recourir à la justice pour empêcher que son concurrent ne fasse état dans ses spots télévisés du soutien du président Lula. Elle a été une des rares candidates du PT à bénéficier d’un soutien actif des militants qui ont quitté ce parti après l’exclusion de la sénatrice Heloísa Helena et des députés Babá, João Fontes et Luciana Genro pour fonder le Parti du socialisme et de la liberté (PSoL). Donnée perdante par les sondages, Luizianne a fait sensation en arrivant seconde au premier tour avec 22,3 % des suffrages. Au second tour elle l’a emporté avec 56,2 % des suffrages contre Moroni Torgan, le candidat du Parti du Front Libéral (2) et fut qualifié de " nouvelle étoile de la gauche brésilienne " par la presse. Nous reproduisons ci-dessous l’interview qu’elle a donnée au mensuel Democracia Socialista (n° 8 de novembre-décembre 2004). Luizianne Lins, qui vient d’être élue mairesse de Fortaleza, est militante de la Tendance Démocratie Socialiste du Parti des travailleurs (PT) et membre du Comité international de la IVe Internationale.

13 . UKRAINE

Vue du côté de la classe ouvrière

Vladimir Zlenko décembre 2004 n°500

Vladimir Zlenko, directeur de l’École pour la démocratie ouvrière en Ukraine (une école de formation syndicale), a été à la tête du Syndicat des travailleurs de l’industrie des machines automobiles et agricoles de l’Ukraine entre 1990 et 1999.

14 . CUBA

Trotsky en débat

décembre 2004 n°500

15 . CUBA - DOCUMENTS D’UN DÉBAT

" Le socialisme en un seul pays " et la révolution cubaine

Celia Hart décembre 2004 n°500

Celia Hart, 41 ans, est la fille de deux dirigeants historiques de la révolution cubaine, Armando Hart et Haydée Santamaría (cette dernière décédée) Physicienne, écrivain et membre du Parti communiste de Cuba, elle se présente comme " trotskyste pour son propre compte ". Elle a récemment rendu publics plusieurs articles sur Trotsky et la révolution permanente, dont nous traduisons ici le second.

16 . CUBA - DOCUMENTS D’UN DÉBAT

L’Union soviétique ou la transition frustrée

Ariel Dacal Díaz décembre 2004 n°500

Ariel Dacal Díaz dirige la rédaction politique des Éditions des sciences sociales de Cuba (Editorial Ciencias Sociales de Cuba). Nous traduisons le présent article du site web " Cuba Literaria " : www.cubaliteraria.cu/ciencias_sociales/ciencias_sociales_40.htm

17 . CUBA : TROTSKY EN DÉBAT

La révolution socialiste et l’unité de l’Amérique latine

Zbigniew Marcin Kowalewski décembre 2004 n°500

Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur de la revue polonaise Rewolucja (Révolution), consacrée au " passé, présent et futur des mouvements révolutionnaires dans le monde ", ancien dirigeant du syndicat Solidarnosc dans la région de Lodz (1981), est militant de la IVe Internationale. Nous reproduisons ici son rapport, présenté au nom de l’auteur par Celia Hart, lors du colloque sur " l’Utopie dont nous avons besoin " organisé par la Chaire Bolívar Martí et la Société Culturelle José Martí, le 10 septembre 2004 à La Havane.

18 . VENEZUELA

Chávez interrogé par les intellectuels de Madrid

Pascual Serrano décembre 2004 n°500

Au cours de sa visite à Madrid le président Hugo Chávez a discuté à bâtons rompus avec plusieurs dizaines d’intellectuels dans le Cercle des Beaux-Arts. Durant deux heures il a répondu aux inquiétudes et aux doutes formulés par des écrivains, des acteurs, des éditeurs et des journalistes, pour ne citer que ceux-là, qui intervenaient librement et sans que leurs interventions ne soient présélectionnées. Voici quelques extraits de cette conversation. Pascual Serrano, qui a pris part à la rencontre avec le président vénézuélien Hugo Chávez, a publié ce rapport sur le site web Rebelión le 26 novembre 2004 www.rebelion.org/noticia.php?id=8113

Politique

Chávez, Trotsky et la révolution permanente…

décembre 2004 n°500

20 . VENEZUELA

" La patrie c’est l’Amérique latinocaraïbéenne "

décembre 2004 n°500

21 . VENEZUELA

Où en est la " révolution bolivarienne " ? : Entretien avec Gonzalo Gomez (OIR)

Propos recueillis par Ataulfo Riera décembre 2004 n°500

Lors du référendum du 15 août dernier, le président du Venezuela Hugo Chávez a été reconfirmé dans son mandat suite à une nouvelle mobilisation populaire en faveur des réformes impulsées par la Révolution bolivarienne (voir La Gauche n°5). Les élections municipales et régionales du 31 octobre 2004 ont vu le camp chaviste remporter 270 municipalités sur 334 et 20 des 22 États fédérés en jeu (sur 23 que compte le pays). L’opposition réactionnaire soutenue par Washington est en pleine déroute mais dans le camp bolivarien, des débats importants surgissent sur les orientations et les pas à mettre en avant pour approfondir le processus révolutionnaire. Pour faire le point, nous avons rencontré Gonzalo Gomez, militant anticapitaliste vénézuélien de longue date, membre de l’Opción de Izquierda Revolucionaria (OIR). Gonzalo Gomez est également l’un des principaux animateurs du site Internet d’information alternative Aporrea (www.aporrea.org, 20 000 connexions quotidiennes) et du Réseau vénézuélien contre la dette. Il fut à ce titre invité en Belgique par le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers monde (CADTM). Ataulfo Riera, membre du Bureau politique du Parti ouvrier socialiste (POS-SAP, section belge de la IVe Internationale), est rédacteur du mensuel La Gauche. Des extraits de cet interview ont paru dans La Gauche de décembre 2004.

22 . VENEZUELA

" Nous devons laisser derrière nous le modèle capitaliste "

décembre 2004 n°500

Extraits du discours du Président Chávez à La Guaira, État de Vargas, le 28 octobre 2004 lors de la clôture de la campagne des élections municipales et régionales (États) qui ont eu lieu le 31 octobre.