Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 603-604 mars 2014 *

BOSNIE-HERZÉGOVINE

Revendications communes adoptés par les plénums

Cf. aussi : [Bosnie-Herzégovine]

Le 9 avril 2014, plusieurs centaines de manifestants venant de toute la Fédération ont présenté les revendications communes des plénums

Février 2014. Immeuble gouvernemental brûlé suite aux révoltes sociales. © Juniki San

Février 2014. Immeuble gouvernemental brûlé suite aux révoltes sociales. © Juniki San

Il s'agit des plénums des cantons de Mostar, Konjic, Tuzla, Srebrenik, Gracanica, Zavidovici, Maglaj, Zenica, Fojnica, Donji Vakuf, Jajce, Sarajevo et d’autres au gouvernement fédéral et à l’Assemblée parlementaire de la Fédération de Bosnie et Herzégovine.

1. Démission du gouvernement fédéral.

2. Suspension des poursuites pénales à l’encontre de tous les manifestants à partir du 5 février.

3. Suspension immédiate des privatisations et de la vente des biens publics. Révision des privatisations et poursuite des responsables.

4. Abolition des avantages pour les institutions et les administrations publiques à tous les niveaux, dont le paiement des salaires après la fin de l’exercice des fonctions publiques (le« pain blanc ») et des frais pour leurs familles et pour le logement sur le lieu du travail.

5. Suppression des honoraires versés aux membres des conseils, commissions et autres organes dans les entreprises publiques fondées par les autorités de la Fédération de Bosnie et Herzégovine sur la base du budget.

6. Introduction de l’impôt progressif sur le revenu de tous les contribuables afin qu’ils payent plus en fonction de l’augmentation du niveau de leurs revenus et de leurs profits.

7. Le Parlement de Bosnie et Herzégovine doit modifier la loi sur la TVA afin d’introduire une différenciation des taux de la TVA, avec un taux à 0 % pour les produits de base.

8. Harmonisation urgente des pensions de retraite en lien avec l’augmentation du salaire moyen dans la Fédération de manière à ce que les retraites ne diminuent pas et versement des retraites à ceux qui ont acquis les droits [lorsque les entrepreneurs n’ont pas versé les cotisations de leurs salariés].

9. Arrêt immédiat des emprunts servant à financer les dépenses publiques de la Fédération dans les banques ou fonds nationaux et étrangers.

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta