logo-inprecor

Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale

Europe Amériques Afrique Moyen-Orient Asie Planète Economie Femmes IVe
Recherches avancées

Ecosocialisme

●. DÉBAT PROGRAMMATIQUE

Quelques notes pour contribuer à notre débat sur la société future

Commission écologie de la Quatrième Internationale* juillet 2020 n°676

Notre projet pour une société future doit impérativement articuler la dimension de l’émancipation sociale et politique avec l’impératif de stopper la destruction du vivant, le basculement climatique, l’effondrement de la biodiversité… et la nécessité de réparer autant que faire se peut les dommages déjà causés.

photo

●. ECOSOCIALISME

Produisons moins, partageons mieux, décidons ensemble !

Déclaration finale de la Conférence écosocialiste 2020 pour la justice climatique. juillet 2020 n°676

La pandémie de Covid-19 a révélé la fragilité de l’économie mondiale néolibérale. Nous devrons ainsi faire face à une nouvelle vague d’austérité et de chômage, alors que les gouvernements défendant les intérêts des entreprises augmentent les impôts et réduisent les dépenses de l’État, comme ils l’ont fait après le krach financier de 2008. Tout ceci se déroule dans le contexte de l’effondrement imminent des écosystèmes mondiaux causé par une surproduction impitoyable, un agrobusiness vorace et l’exploitation délibérée d’hydrocarbures bon marché et polluants pour le profit des entreprises. Nous devons remettre en question ce mode de production capitaliste, fondé sur la croissance et la consommation.

photo

●. ECOSOCIALISME

XIII thèses sur la catastrophe (écologique) imminente et les moyens (révolutionnaires) de l’éviter

Michael Löwy* janvier-février 2020 n°670-671

La crise écologique est déjà, et le deviendra encore plus dans les mois et les années à venir, la question sociale et politique la plus importante du XXIe siècle. L’avenir de la planète et donc de l’humanité va se décider dans les prochaines décennies.

photo

Antiracisme

●. ANTIRACISME

Solidarité avec la révolte antiraciste mondiale

Déclaration du Bureau exécutif de la Quatrième Internationale mai-juin 2020 n°674-675

La portée et l’ampleur du mouvement mondial de manifestations à la suite du meurtre de l’ouvrier noir George Floyd par la police de Minneapolis, sont sans précédent. C’est une révolte massive et nouvelle contre le racisme et la violence policière. Ces mobilisations sont marquées par la très grande participation multiraciale des jeunes à un mouvement intergénérationnel. Elles ont également été, dans de nombreux cas, les premières mobilisations dans des pays sortant du confinement et ont réussi à imposer leur présence dans les rues.

photo

Pandémie

●. PANDÉMIE

La crise Covid-19 menace la vie de millions de personnes, accélère la transformation géopolitique et allume la flamme des bouleversements sociaux

Résolution du Bureau exécutif de la IV Internationale* mai-juin 2020 n°674-675

Dépression économique, mise en évidence de l’inégalité structurelle et des oppressions générées par le néolibéralisme, confrontation géopolitique pour la suprématie mondiale et acuité de l’imminence de l’effondrement environnemental… tout cela converge en 2020 au moment où l’humanité tout entière a fait face à une pandémie sans précédent depuis des décennies.

photo

Migrants

●. DÉCLARATION DU BUREAU DE LA QUATRIÈME INTERNATIONALE

Stoppons les politiques inhumaines contre les migrants

août 2018 n°dernieres

Des enfants séparés de leurs familles et mis en cage dans les États-Unis de Trump, des milliers de migrants noyés en Méditerranée, des bateaux transportant des migrants auxquels on refuse le droit d'accoster en Italie et en France, la Hongrie d'Orban déclarant que venir en aide aux réfugiés est un crime, 370 000 Rohingya fuyant vers le Bangladesh après un autre raid militaire et des massacres par le gouvernement du Myanmar, des dizaines de milliers de réfugiés économiques d'Haïti et du Venezuela dans tous les pays d'Amérique du Sud, plus de cinq millions de réfugiés syriens à l'extérieur du pays et encore plus de personnes déplacées à l'intérieur du pays… Ceux qui ont le pouvoir dans la vieille Europe et la vieille Amérique se rejoignent dans une sainte chasse aux sorcières contre le spectre des « migrants » : une vaste alliance embrassant depuis les populistes de la droite jusqu’à ce qui reste des sociaux-démocrates traditionnels. Salvini et Macron, Poutine et Trump, chauvins de l'est et de l'ouest, libéraux français et police allemande…

photo