Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Introduction dossier

N° 503 avril 2005 *

DOSSIER PHILIPPINES

L’urgence de la solidarité

Cf. aussi : [Philippines]

La rédaction d’Inprecor

Une déclaration de solidarité sur les Philippines a été signée par de nombreux militants représentatifs des mouvements engagés dans le processus des forums sociaux, à Porto Alegre ce mois de janvier 2005. Le fait est peu banal, car cette solidarité s’affirme non pas contre des exactions commises par l’État, mais contre la menace que fait planer le Parti communiste des Philippines (PCP) sur toutes les autres forces de gauche.

Le PCP a commencé à condamner à mort et à assassiner des cadres " dissidents " après la crise qu’il a traversée en 1992. Dix ans plus tard, la situation s’est brusquement aggravée. En décembre 2004, il a publié un " diagramme " qualifiant de " contre-révolutionnaires " tous les partis révolutionnaires et progressistes qu’il ne dirige pas. Quinze noms sont aussi inscrits dans ce diagramme. Il s’agit de militants qui jouent (ou ont joué) un rôle important aux Philippines ainsi que, pour certains, sur le plan international comme Walden Bello (prix Nobel alternatif) et Lidy Nacpil (Jubilée Sud), tous deux très investis dans les forums sociaux.

Dans d’autres documents du PCP, nombre de ces militants sont carrément accusés d’être des agents des services spéciaux états-uniens et philippins. L’expérience de ces dernières années, aux Philippines, prouve qu’une telle accusation peut justifier, un jour, leur assassinat. La situation est donc extrêmement grave. Un véritable mouvement de fond s’est produit à Porto Alegre pour condamner le recours à la violence au sein du mouvement progressiste. Hugo Chavez lui-même a proposé à Walden Bello de l’accueillir, si nécessaire, au Venezuela ! Depuis, les prises de positions se poursuivent. Via Campesina a notamment publié une déclaration à ce sujet le 11 février.

Nous publions ci-dessous une lettre de Pierre Rousset analysant la politique du PCP et deux déclarations : celle de la seconde Rencontre internationale des Partis radicaux et celle déjà signée, le 15 février, par plus de cent dix militants représentatifs des mouvements investis dans les forums sociaux ; de nouvelles signatures peuvent être envoyées à l’adresse e-mail indiquée. La solidarité internationale envers les organisations populaires et progressistes philippines doit s’élargir encore !

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta