logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

13 articles trouvés.

1 . CUBA

Pour renforcer la lutte contre le Covid-19, le blocus contre Cuba doit être levé !

Bureau exécutif de la Quatrième Internationale mai-juin 2020 n°674-675

L'embargo décrété par les États-Unis contre Cuba est un acte criminel car il tente d’entraver la libre coopération sanitaire entre Cuba et les différents pays qui ont demandé son aide ou qui veulent renforcer la collaboration avec l’île des Caraïbes.

photo

2 . ÉTAT ESPAGNOL

Anticapitalistas décide de quitter Podemos 

Communiqué* mai-juin 2020 n°674-675

Le 28 mars dernier s’est conclu un processus de consultation interne, au cours duquel Anticapitalistas a décidé de quitter Podemos. 79 % des militantes et militants ont participé, 89 % d’entre elles et eux ont voté pour, 3 % contre et 7,5 % se sont abstenus.

3 . RUSSIE

Défendons les militants socialistes et écologistes d’Ijevsk

Mouvement socialiste russe mai-juin 2020 n°674-675

Exigeons l’abandon des accusations à motivation politique portées contre Dmitriy Tsarenko ! Depuis fin avril, Dmitriy Tsarenko (dit Morozov), un des dirigeants du Mouvement socialiste russe en Oudmourtie, à Ijevsk, centre industriel de l'Oural, subit une pression croissante de la part de l’appareil d’État, en particulier du Centre de lutte contre l’extrémisme du ministère de l’Intérieur, souvent utilisé par les autorités contre les opposants politiques.

photo

4 . PANDÉMIE

La crise Covid-19 menace la vie de millions de personnes, accélère la transformation géopolitique et allume la flamme des bouleversements sociaux

Résolution du Bureau exécutif de la IV Internationale* mai-juin 2020 n°674-675

Dépression économique, mise en évidence de l’inégalité structurelle et des oppressions générées par le néolibéralisme, confrontation géopolitique pour la suprématie mondiale et acuité de l’imminence de l’effondrement environnemental… tout cela converge en 2020 au moment où l’humanité tout entière a fait face à une pandémie sans précédent depuis des décennies.

photo

5 . ANTIRACISME

Solidarité avec la révolte antiraciste mondiale

Déclaration du Bureau exécutif de la Quatrième Internationale mai-juin 2020 n°674-675

La portée et l’ampleur du mouvement mondial de manifestations à la suite du meurtre de l’ouvrier noir George Floyd par la police de Minneapolis, sont sans précédent. C’est une révolte massive et nouvelle contre le racisme et la violence policière. Ces mobilisations sont marquées par la très grande participation multiraciale des jeunes à un mouvement intergénérationnel. Elles ont également été, dans de nombreux cas, les premières mobilisations dans des pays sortant du confinement et ont réussi à imposer leur présence dans les rues.

photo

6 . INPRECOR N° 674/675 DE MAI-JUIN 2020

SOMMAIRE

mai-juin 2020 n°674-675

(52 pages, 335 000 caractères, 7,50 €)

7 . IRAN

Épidémie de Covid-19 et tsunami des privatisations

Behrooz Farahany* mai-juin 2020 n°674-675

L’Iran a été l’un des pays touchés dès le début de la pandémie. Selon les dernières statistiques officielles, il y aurait à ce jour plus de 169.000 personnes contaminées et 8.209 décédées. La fiabilité de ces chiffres est contestée de façon quasi unanime, y compris au sein même du gouvernement Rouhani et de l’appareil d’État. Un membre du Conseil de la ville de Téhéran, Ahmad Hagh Shénasse, a même été convoqué par le redoutable organe sécuritaire du gouvernement central, le ministère de l’Information, pour « mise en doute » des chiffres officiels !

photo

8 . SYRIE

Leçons historiques de la révolution – un bilan critique

Joseph Daher* mai-juin 2020 n°674-675

Il est temps d’évaluer les leçons du soulèvement populaire syrien, qui a initialement appelé à la démocratie, à la justice sociale et à l’égalité et s’est opposé au racisme et au confessionnalisme. Pourquoi le soulèvement populaire n’a-t-il pas réussi à réaliser ces objectifs initiaux ? Quelques explications et leçons provisoires peuvent être maintenant débattues, bien qu’elles doivent être considérées comme des réflexions initiales à développer dans le débat et le dialogue avec tous ceux et toutes celles qui s’intéressent à l’émancipation et à la libération des classes populaires et des peuples opprimés.

photo

9 . SLOVÉNIE

Manifestations anti-gouvernementales : lutte des classes ou utopie libérale

Comité de recherche du CEDRA* mai-juin 2020 n°674-675

Le 8 mai, des milliers de personnes manifestent dans la capitale, Ljubljana, accusant le gouvernement de corruption et de profiter de la pandémie pour restreindre les libertés publiques.

10 . SLOVÉNIE

Janez Janša et sa politique

Rastko Močnik* mai-juin 2020 n°674-675

Les mesures politiques du premier ministre Janša sont logiquement liées : leur néolibéralisme ne diffère pas de celui des autres partis bourgeois, mais son radicalisme implique des attitudes autoritaires, la soumission personnelle des fonctionnaires, la démagogie et une brutalité croissante.

11 . PAKISTAN

La pandémie au Pakistan : Il est juste de se révolter

Ammar Ali Jan et Zahid Ali* mai-juin 2020 n°674-675

La décision du gouvernement pakistanais de distribuer des subventions à l’industrie de la construction, où la garantie des contrats de travail est la plus faible, révèle les limites d’une imagination bornée par la logique du capitalisme.

photo

12 . PAKISTAN

Actualité de Lénine pour le combat aujourd’hui au Pakistan

Ammar Ali Jan et Zahid Ali* mai-juin 2020 n°674-675

La crise du Covid-19 a fait fondre les certitudes politiques, théoriques et idéologiques d’un grand nombre de personnes. Sa soudaine éruption a mis en cause les certitudes, révélant le vide sur lequel la vie sociale, économique et politique a été construite. À un moment où la vie elle-même est « suspendue », est-il possible d’affirmer l’actualité, la pertinence de Lénine, un dirigeant politique si souvent accusé d’avoir été l’architecte d’un pouvoir politique rigide exercé par le parti d’avant-garde omniscient ?

13 . ÉTATS-UNIS

Quand Gramsci devient viral… Une crise organique qui ne fait que commencer

Zachary Levenson mai-juin 2020 n°674-675

Cela peut sembler une évidence de dire que nous vivons une crise épidémiologique, mais c’est précisément ce dont il s’agit : une pandémie aux proportions inégalées depuis un siècle, qui prend les gouvernements au dépourvu.

photo